Actualités

Cosmétiques : des changements pour l’utilisation de certaines substances

10/05/2019


Les conditions d'utilisation du phénylène bis-diphényltriazine, de la substance 2-Chloro-p-Phenylenediamine et du climbazole dans les produits cosmétiques viennent d'être modifiées.

Ainsi, l'utilisation du phénylène bis-diphényltriazine comme filtre ultraviolet dans les produits cosmétiques est autorisée à partir du 20 mai 2019 sous réserve de respecter une concentration maximale de 5 %, sauf pour les applications susceptibles de donner lieu à une exposition des poumons de l'utilisateur final par inhalation. Pour en savoir plus, consultez le Règlement (UE) 2019/680.

L'utilisation de la substance 2-Chloro-p-Phenylenediamine et de ses sels sulfates et dichlorhydrates dans des produits destinés à la coloration des cheveux peut constituer un risque pour la santé humaine. Par conséquent, le 2-Chloro-p-Phenylenediamine et ses sels sulfates et dichlorhydrates deviennent interdits dans les produits de teintures capillaires, y compris les produits de teintures destinées aux sourcils et aux cils. Cette interdiction sera applicable à partir du 22 novembre 2019. Pour en savoir plus, consultez le Règlement (UE) 2019/681.

L'utilisation du climbazole comme agent conservateur n'est plus autorisée que dans les crèmes pour le visage, les lotions capillaires, les produits de soin pour les pieds et les shampooings à rincer. La concentration maximale devrait être de 0,2 % pour les crèmes pour le visage, les lotions capillaires et les produits de soin pour les pieds et de 0,5 % pour les shampooings à rincer. L'utilisation du climbazole à d'autres fins que la conservation est limitée aux shampooings à rincer, lorsque la substance est utilisée comme agent antipelliculaire. Pour cette utilisation, la concentration maximale autorisée est de 2 %. Pour en savoir plus, consultez le Règlement (UE) 2019/698.