Actualités

Les PME au centre de la mise à jour de la stratégie industrielle de l'UE

01/06/2021


La Commission européenne a présenté le 5 mai dernier une stratégie industrielle mise à jour avec pour point central : les PME.

Cette stratégie prévoit un soutien financer adapté et des mesures permettant aux PME et aux start-ups de s’engager dans la double transition : économie verte et numérique. 

Cette mise à jour vise également à prendre en compte les conséquences de la pandémie de COVID-19.

Cette nouvelle stratégie industrielle s’articule autour de trois domaines clés :

  • renforcer la résilience du marché unique ;
  • gérer les dépendances stratégiques de l’Union ;
  • accélérer la double transition.

1/ Renforcer la résilience du marché unique

La Commission européenne s’engage notamment :

  • à mobiliser des investissements importants pour soutenir les PME ; à concevoir et mettre en œuvre des systèmes de règlement extrajudiciaire des litiges pour remédier aux retards de paiement des PME et prévoir des mesures pour faire face aux risques d’insolvabilité auxquels sont confrontées les PME ;
  • à proposer un instrument d’urgence pour le marché unique pour garantir la libre circulation des biens et des services en cas de crises futures ;
  • à faire appliquer pleinement la directive sur les services ;
  • à renforcer la surveillance du marché des produits en aidant les autorités nationales à accroître leurs capacités et à accélérer la numérisation des inspections de produits et la collecte de données.

2/ Gérer les dépendances stratégiques de l’Union

La pandémie a engendré une prise de conscience sur la nécessité d’étudier et de limiter les dépendances stratégiques. Ainsi, la Commission européenne :

  • a réalisé une analyse afin d’identifier dans quelle mesure l’Union européenne est dépendante sur certains produits ;
  • œuvre à la diversification des chaînes d’approvisionnement internationales ;
  • soutient de nouvelles alliances industrielles dans les domaines stratégiques ;
  • soutient les efforts des Etats membres pour mettre en commun les ressources publiques par l’intermédiaire de projets importants d’intérêt européen commun (PIIEC).

 

3/ Accélérer la double transition

Il s’agit ici de la transition écologique et numérique de l’industrie de l’UE. Cette double transition a été radicalement affectée par la pandémie. Pour pallier cet effet, la Commission européenne a :

  • co-créé des trajectoires de transition en partenariat avec l’industrie, les pouvoirs publics et les partenaires sociaux ;
  • fourni un cadre réglementaire cohérent pour atteindre les objectifs de la décennie numérique de l’Europe ;
  • fourni aux PME des conseillers spécialisés en matière de durabilité et en soutenant les modèles d’entreprise fondés sur les données afin qu’elles puissent tirer le meilleur parti des transitions écologique et numérique ;
  • investi dans la mise à niveau des compétences et la reconversion afin de soutenir la double transition.

En outre, l'actuel examen approfondi des règles de concurrence de l’Union vise à s’assurer qu’elles ne feront pas obstacle aux transitions écologique et numérique. 

Pour plus d'information sur la nouvelle stratégie industrielle de l'UE : cliquez ici.