Actualités

Forte accélération des innovations dans les objets connectés au niveau mondial

04/01/2021


La 4e révolution industrielle, ou industrie 4.0, s'inscrit dans le prolongement de la transformation numérique que nous connaissons actuellement. Elle est la conjonction de nombreuses technologies : big data, 5G, fabrication additive, intelligence artificielle, cloud computing, jumeaux numériques...

L'Office Européen des Brevets a publié en décembre 2020, une étude démontrant l'accélération mondiale des innovations liées aux objets connectés.

Cette étude révèle qu'entre 2010 et 2018, les demandes de brevets liés aux objets connectés ont connu une croissance de près de 20% par an, alors que les demandes de brevets tous domaines confondus augmentaient de 4.2% par an. Ainsi, en 2018, les objets connectés représentaient 11% des demandes de brevets. Il est à noter que si l'Europe arrive en 2e position des dépôts de brevets, après les USA, elle est suivie de très près par le Japon.

En 2023, plus 29 millions d'objets seront connectés dans le monde, capables de collecter et partager des données en temps réel et de prendre des décisions de façon autonome. Les applications industrielles M2M (Machine 2 Machine) compteront pour la moitié de ces objets connectés.

Des trois domaines génériques liés à l'essor de l'industrie 4.0 - hardware, software et connectivité - la connectivité est celle qui a connu la plus forte croissance, permettant ainsi le déploiement massif des objets connectés. 

En ce qui concerne les domaines d'applications impactés par l'industrie 4.0, tous ont connu une accélération des innovations entre 2000 et 2018. Toutefois, le volume des dépôts de brevets montre que certains domaines ont été particulièrement actifs ces dernières années : véhicules intelligents, smarth healthcare, smart services, smart infrastructure et agriculture.

Lire la présentation de l'étude (en français) : cliquer ici

Lire l'étude (en anglais): cliquer ici