Témoignages d’entreprises

Conventions d'affaires dématérialisées du réseau Entreprise Europe : Polymem jongle avec habileté entre rendez-vous virtuels et présentiels


L'entreprise industrielle Polymem (31) est un fabricant français de membranes fibres creuses dont l'application première porte sur le traitement de l'eau. La moitié de son chiffre d'affaires est réalisée à l'export. La PME participe régulièrement à des conventions d'affaires internationales organisées dans le cadre du réseau Entreprise Europe. Durant ces derniers mois marqués par la crise sanitaire liée au COVID-19, Polymem a participé une convention d'affaires internationale dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et de l'économie circulaire, organisée en mode virtuel. Isabelle Duchemin, responsable Marketing et Commercial, témoigne.

Logo PolymemEn quelques mots, pouvez-vous nous présenter Polymem ?
Polymem est une PME française, indépendante, résolument innovante en matière de membranes fibres creuses et reconnue internationalement. Dès la création en 1997, ses fondateurs ont privilégié des activités orientées vers l’export et le grand export. Les solutions en ultrafiltration de l’eau de Polymem sont déployées au niveau international. Depuis 20 ans, elle réalise entre 50 à 60% du chiffre d’affaire à l’export. 

Pourquoi et à quelle fréquence participez-vous à des conventions d’affaires internationales ?
Polymem a toujours su anticiper les besoins marchés et les demandes de clients issus des quatre coins du monde. Elle est amenée à travailler avec des organismes de tout type et de toute taille, issus de différents secteurs d’activité : industriels, hôpitaux, municipalités, équipementiers, traiteurs d’eau, distributeurs...
La société souhaite diversifier son portefeuille clients, établir de nouveaux partenariats solides et pérennes, en France et à l’international. Ces dernières années, un virage a été enclenché : la PME prospecte des marchés moins aléatoires. Pour ces marchés, l'entreprise doit développer des produits à façon, le « Polymem inside », incluant l’expertise depuis la fibre jusqu’au produit fini, emballé, packagé et le contrôle qualité qui va avec. L’idée est de développer, d’industrialiser et de fabriquer une solution adaptée à la demande d’un client à long terme.

Les salons professionnels et les conventions d’affaires internationales sont un excellent moyen de présenter le savoir-faire et les solutions de Polymem. C'est aussi une occasion d’être proactif et de déclencher des rendez-vous en B2B en ayant préalablement ciblé très spécifiquement les clients adéquats.
Polymem participe ainsi chaque année à une dizaine de salons et conventions d’affaires internationales et prospecte des partenaires et des clients nouveaux.

Le réseau Entreprise Europe vient d’organiser une convention internationale de rendez-vous virtuels dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et de l'économie circulaire. Vous avez participé à cet événement. Qu’en avez-vous pensé si vous comparez ce format à celui des rendez-vous en présentiel ?
Sur une plateforme de mise en relation virtuelle, il n’est pas possible d’avoir un stand d’exposition qui nous offre une vitrine sur site. Le public qui s’inscrit sur une plateforme de rendez-vous virtuels n’est pas aussi exhaustif que celui que l’on croise dans les allées d’un salon professionnel thématique. Pour Polymem, les autres exposants et les visiteurs sont en effet aussi des prospects que l’on ne rencontrera pas sur cette édition. Néanmoins, les conventions d’affaires virtuelles permettent d’éviter le report d’événements de matchmaking. Il vaut mieux faire des rendez-vous virtuels que de ne rien faire du tout. Et si tant est que l’inscription est payante, cela reste beaucoup moins cher que de se rendre sur un salon en présentiel. Dans le contexte inédit que l’on vient de connaitre, et compte tenu des mesures préventives de distanciation physique, il n’était absolument pas choquant de se voir proposer ce type de format.
La convention d’affaires du réseau Entreprise Europe « L'innovation dans l’environnement, l’énergie et l’économie circulaire » était très bien organisée. L’avant-B2B a été fluide, et le référent Entreprise Europe très réactif pour valider notre profil. La seule variation a porté sur le rendez-vous en lui-même puisqu’en mode visioconférence. Mais un des avantages est qu’on ne prend pas de retard dans l’enchainement des rendez-vous ! Il ressort d’ailleurs de ces rendez-vous virtuels au moins 2-3 contacts qui laissent présager une suite positive pour Polymem.

Prochaine étape pour Polymem : la convention d’affaires adossée au salon Cycl’Eau, les 4 et 5 novembre 2020 à Toulouse (MEETT). Le format retenu actuellement sera celui des rendez-vous en présentiel mais selon le contexte du moment, le réseau Entreprise Europe pourra le réadapter pour proposer des rendez-vous virtuels.

Votre entreprise souhaite développer ses partenariats européens ? Contactez Entreprise Europe Network Sud-Ouest France pour parler de votre besoin et de votre offre !