Témoignages d’entreprises

Comment valoriser sur le marché Européen une technologie de traitement des effluents liquides ?


Dans le cadre de son projet de recherche, M. PELLIZZARI, post-doctorant à l'Université de Poitiers, a sollicité l'appui du réseau Entreprise Europe Sud-Ouest France pour valoriser la technologie en cours de développement. Ses travaux, effectués au Laboratoire de Chimie et Microbiologie de l'Eau (UMR CNRS 6008), portent sur le développement du procédé de traitement des effluents par faisceau d'électrons.

Dans le cadre de son projet de recherche, M. PELLIZZARI, post-doctorant à l’Université de Poitiers, a sollicité l’appui du réseau Entreprise Europe Sud-Ouest France pour valoriser la technologie en cours de développement. Ses travaux, effectués au Laboratoire de Chimie et Microbiologie de l’Eau (UMR CNRS 6008), portent sur le développement du procédé de traitement des effluents par faisceau d'électrons. Cette technologie innovante, appartenant aux procédés d’oxydation avancée, ne nécessite aucun ajout de produit chimique et permet à la fois de désinfecter les effluents (jusqu'à la stérilisation) ainsi que d’éliminer un large spectre de polluants (perturbateurs endocrinien, composés organo-halogénés, pesticides, hydrocarbures…).

Un profil d’offre de technologie a été diffusé dans la base de données du réseau Entreprise Europe en octobre 2009, profil qui n’a pas tardé à intéresser un partenaire européen, à la recherche d’une solution technique de désinfection de volumes et de débits d’eau importants. Suite à un premier contact fin 2009, des échanges techniques sur la faisabilité de l’application du procédé dans l’environnement propre du partenaire ont été initiés. Depuis, les deux acteurs du projet se sont rencontrés à deux reprises et ont poursuivi leurs discussions autour de l’adaptation de la technologie de traitement de l’eau par faisceau d’électrons aux cahiers des charges et aux contraintes (normes) du partenaire européen.

En mars 2010, M. PELLIZZARI crée son entreprise, EVHeO, en association avec la société VIVIRAD S.A. (Strasbourg) qui produit des accélérateurs d’électrons. EVHeO est hébergée par l’Université de Poitiers et propose une offre exclusive d'essais, d'études et de dimensionnements spécialisée dans le domaine de l'ionisation pour les applications environnementales. M. PELLIZZARI poursuit, dans ce cadre, le développement de la technologie en travaillant sur un équipement pilote unique en Europe et issu d’une étroite collaboration entre l’entreprise VIVIRAD S.A et le CNRS. Des tests sont d’ores et déjà programmés pour l’été 2010 pour valider l’intérêt du procédé et confirmer son efficacité dans le champ d’application du partenaire européen. Si les tests sont concluants, la jeune entreprise tout juste créée par M. PELLIZZARI, devrait se voir ouvrir les portes d’un premier et grand marché pour son activité.

Note : De manière à préserver le caractère confidentiel des échanges en cours entre M. PELLIZZARI et le partenaire européen, l’identité du partenaire en question et les données précises de son domaine d’activité ne sont volontairement pas cités dans cet article.