Témoignages d’entreprises

Pour HELILEO, la participation à un projet H2020 constitue un véritable accélérateur de développement de l'entreprise


En déposant en avril dernier le projet européen GALENA en réponse à un appel à projets du programme Horizon 2020, HELILEO s’engage dans une aventure dont il maîtrise déjà le déroulement.


Créée en 2008 par Bernard PANEFIEU, la société HELILEO (basée à Dax) qui emploie actuellement 13 personnes dont 9 ingénieurs, est spécialisée dans le développement d’applications professionnelles sécuritaires utilisant la radionavigation par satellite.

La société a déjà eu l’expérience de projets européens qu’elle a menés en partenariat avec d’autres entreprises ou acteurs institutionnels étrangers. M. PANEFIEU cite notamment le projet HEDGE-NEXT mené avec une entreprise anglaise, Helios, sur une première phase de développement, puis avec une entreprise espagnole, PildoLabs, sur une seconde phase, et ayant permis à HELILEO de mettre en œuvre des essais en vols de différents récepteurs installés sur 9 hélicoptères de la base de Dax spécifiquement équipés, à une échelle totalement inédite puisque les essais ont porté sur plus de 1000 heures de vol. Autre exemple, le projet POSTO dans lequel HELILEO a pris place en tant que leader.

« L’intérêt de participer à des projets européens tient en la complémentarité des compétences des différents partenaires tout autant que dans l’avantage de bénéficier d’un financement pour le développement de son projet. A terme, nous récupérons des briques technologiques que nous pouvons valoriser sur d’autres applications, et le projet permet généralement d’amener plus rapidement nos produits sur le marché. Faire partie d’un projet européen ouvre aussi des portes vers l’international et l’export ; et dans le même temps, de prendre en charge une partie du risque financier que l’on prend sur le développement technique. »

M. PANEFIEU estime par ailleurs que la gestion administrative et financière imposée par la Commission aux coordinateurs de projets, certes un peu chronophage, constitue un cadre plutôt structurant pour l’évolution des projets. Il avoue même avoir transposé ce mode de gestion de projet européen aux autres projets développés dans son entreprise, définissant ainsi pour chacun d’eux des objectifs clairs, un planning pour les atteindre, des jalons techniques à passer avant d’enclencher l’étape suivante, effectuant avec rigueur un suivi analytique des dépenses engagées sur le budget alloué.

Ainsi, en déposant en avril dernier le projet européen GALENA en réponse à un appel à projets du programme Horizon 2020, HELILEO s’engageait dans une aventure dont il maîtrise déjà le déroulement. Le projet GALENA, en cours d’instruction auprès de la Commission européenne, porte sur l’optimisation du convoyage de colis sur les 20 derniers kilomètres de leur parcours, en vue de réduire la consommation d’énergie pour leur transport ainsi que l’engorgement des cœurs de ville. Dans ce contexte, l’utilisation de la radionavigation servira à géolocaliser le colis et à authentifier le passage du colis d’un transporteur à un autre. Le montage du projet a mobilisé huit partenaires au total, dont quatre européens (Royaume-Uni, Belgique, Pologne, Espagne).

Grâce à une aide au partenariat technologique (APT) de Bpifrance Aquitaine, membre du réseau Entreprise Europe Sud-Ouest France, HELILEO a bénéficié de l’accompagnement d’un cabinet spécialisé dans le montage de propositions. M. PANEFIEU reconnait que sans l’aide de Capital High Tech, il n’aurait pas donné une telle ampleur au projet et n’aurait certainement pas fait appel à autant de partenaires. Certes, il aurait monté son dossier, mais aurait sûrement négligé les aspects sociétaux et environnements, deux impacts du projet que le cabinet l’a aidé à identifier et à mettre en avant, ces deux indicateurs faisant désormais partie des critères d’évaluation des projets par la Commission.

M. PANEFIEU attend maintenant la réponse des évaluateurs pour le projet GALENA. S’il obtient son financement, ce projet devrait lui permettre de développer des produits de géolocalisation outdoor-indoor par radionavigation par satellite à l’extérieur des bâtiments, relayée par la technologie XBee (communication courte distance) à l’intérieur. C’est notamment la société IIDRE, partenaire clé à l’initiative du projet, spécialiste de la communication indoor, qui se chargera de ce développement.

Sans financement, HELILEO poursuivra malgré tout le développement de ce type de produits pour applications dans le transport et la logistique, en partenariat avec IIDRE et selon un planning étiré dans le temps, avec des développements techniques de moindre envergure.

En ce sens, la participation à un projet H2020 constitue un véritable accélérateur de développement de l’entreprise, l’amenant beaucoup plus rapidement sur le marché, avec des produits ayant bénéficié de campagnes de tests conséquentes, menées par les partenaires institutionnels du projet (villes, communautés urbaines…) dont c’est le rôle, à titre d’utilisateur final des solutions développées.

Bernard PANAFIEU, Directeur - HELILEO