Témoignages d’entreprises

FONROCHE : faire de la géothermie une énergie du futur


Le groupe FONROCHE, acteur majeur des énergies renouvelables depuis 2008, développe des projets de production d'énergie verte en France et à l'International. Fonroche a développé des expertises dans 4 activités liées aux énergies renouvelables dont la géothermie. C'est sur ce domaine d'activité que l'entreprise participe au projet européen DEEPEGS. L'Agence de Développement et d'Innovation ALPC, membre du réseau Entreprise Europe, a apporté des conseils à Fonroche lors de la préparation du projet.

Le groupe FONROCHE est un acteur majeur des énergies renouvelables depuis 2008, qui développe des projets de production d’énergie verte en France et à l’International. Le groupe emploie près de 200 personnes, dont 120 sur les sites aquitains : le siège social est situé à Roquefort (47) et les équipes Géothermie sont à Pau (64).

Fonroche a développé des expertises dans 4 activités liées aux énergies renouvelables :

  • Le Photovoltaïque, le cœur de métier historique : concepteur, fabricant, installateur et mainteneur, FONROCHE est d’abord devenu l’un des tout premiers industriels français à assurer la mise en place de projets photovoltaïques de A à Z.
  • L’éclairage solaire autonome (pour éclairer les parcs, places, avenues, routes, lotissements…)
  • La Méthanisation, avec notamment une première unité à Villeneuve-sur-Lot (47) entrée en production en fin d’année 2015 et un autre projet en développement dans les Landes pour ce qui concerne la nouvelle grande région.
  • La Géothermie, où FONROCHE dispose de 7 permis exclusifs de recherche de géothermie haute température en France.

C’est sur ce domaine d’activité de la géothermie que FONROCHE participe au projet européen DEEPEGS. Financé par le volet Energie du programme Horizon 2020, le projet est coordonné par une entreprise islandaise. L'Agence de Développement et d'Innovation ALPC, membre du réseau Entreprise Europe, a apporté des conseils à Fonroche lors de la préparation du projet. Il a vu le jour grâce à plusieurs éléments :

  • Une volonté interne de l’entreprise de s’engager sur un projet européen de R&D, afin de développer de nouvelles technologies permettant de rendre plus efficient les moyens de production et d’arriver à de plus haut niveau de production énergétique
  • Une implication dans des clusters et réseaux scientifiques et industriels, grâce auxquels FONROCHE a pu nouer des relations avec plusieurs acteurs européens, notamment islandais, pays aujourd’hui référence en matière de géothermie
  • Un appel à projets lancé par la Commission européenne sur la géothermie profonde dans le cadre du programme Horizon 2020. Le développement des énergies renouvelables est en effet une priorité européenne, la géothermie présentant un potentiel particulièrement intéressant pour le futur (énergie non intermittente, bons potentiels de production en Europe).

Le projet a pour objectif, à travers des technologies nouvelles, de réduire les coûts industriels de production et donc de pouvoir dupliquer la géothermie profonde à grande échelle indépendamment d’un environnement géologique très favorable, tel que les zones volcaniques ou les grands bassins sédimentaires bénéficiant de gradients géothermiques importants (élévation de la chaleur naturelle du sous-sol en fonction de la profondeur).

Faire de la géothermie profonde une des sources d’énergie renouvelable les plus développées dans le futur.

Deux innovations principales sont ciblées sur le projet :

  • Le développement d’un « mud hammer » (marteau à la boue) pouvant forer plus rapidement et dans des roches beaucoup plus dures. Ce nouvel outil permettra de réduire les coûts et le temps de forage.
  • L’utilisation de multi-drains en sous-sol pour pouvoir capter plus de source de chaleur en augmentant la surface d’échange dans le réservoir souterrain visant à améliorer l’équation économique du projet. Cette technologie est un transfert de l’industrie pétrolière.

Trois sites de démonstration dans des environnements géologiques différents sont prévus :

  • Un en Islande, dans un environnement magmatique et volcanique
  • Deux en France portés par FONROCHE (Valence et Vistrenque dans la vallée du Rhône), dans des environnements sédimentaires naturellement faillés.

Le projet associe sur une durée de 4 ans un consortium de partenaires industriels spécialisés dans la production d’énergie ainsi que des centres de recherche issus de 5 pays (France, Islande, Allemagne, Norvège, Italie).

La subvention européenne pour le projet est d’un peu moins de 20M€. Ce montant s’explique par les coûts importants de forage sur les trois sites démonstrateurs (45M€). Le coût global des trois projets sera d’environ 170M€.

Le projet se concentre sur l’analyse et l’amélioration de l’extraction de la chaleur du sous-sol avec des méthodes respectueuses de l’environnement. Il contribuera au renforcement de la filière industrielle française de la géothermie haute température.

Pour en savoir plus : Groupe FONROCHE-Energie: www.fonroche.fr - Contact : Pierre VERGNES, Chargé du développement p.vergnes@fonroche.fr

La géothermie profonde (site d’information proposé par FONROCHE Géothermie) : www.geothermieprofonde.info

La filière Energies en Aquitaine