Témoignages d’entreprises

La start-up AKIANI partenaire d'un projet européen sur les futurs systèmes d'aide à la conduite


Akiani, agence de conseil en expérience utilisateur et expertise humaine, est aujourd'hui très active sur les projets de R&D, ce qui lui permet d'obtenir des financements pour se développer, de proposer une offre de services innovante et à la pointe du domaine, d'asseoir sa légitimité auprès de ses clients actuels ou futurs, et d'ancrer un réseau de relations. Elle est partenaire du projet européen VI-DAS - 'Vision Inspired Driver Assistance Systems' - financé par la Commission européenne dans le cadre de l'appel à projets « Transports intelligents, verts et intégrés » du programme Horizon 2020. Ce projet a pour objectif d'améliorer la sécurité routière par le développement et le déploiement de systèmes d'aide à la conduite et à la navigation.

Spécialiste des usages et comportements humains, Akiani est une agence de conseil en expérience utilisateur (ergonomie, UX design, UX research) et expertise humaine (facteurs organisationnels et humains, neuro ergonomie).

Mêlant design thinking et processus créatifs, elle place l’Homme au cœur de l’innovation pour créer avec ses clients des produits, des organisations et des services plus intuitifs et engageants, centrés sur les besoins, attentes et capacités réels des utilisateurs finaux.

Avec une approche globale, il s’agit d’aider sur la durée ses clients (grands groupes ou PME de l’écosystème local) dans la digitalisation de leurs métiers, l’amélioration de leurs produits, procédures ou services et la compréhension des comportements humains face aux nouvelles technologies.

Il peut s’agir de problématiques d’interfaces web, applications mobile, objets connectés, design de services, conduite du changement, comme de problématiques industrielles (ex : évaluation de la charge cognitive dans un cockpit d’aéronef ou monitoring du conducteur).

Implantée dans les locaux de l'Ecole nationale supérieure de cognitique à Talence (33), ses fondateurs sont ingénieurs ou docteurs; l’agence est en plein développement. L'entreprise est également présente à Lyon et Paris. Elle est aujourd’hui très active sur les projets de R&D, ce qui lui permet d’obtenir des financements pour se développer, de proposer une offre de services innovante et à la pointe du domaine, d’asseoir sa légitimité auprès de ses clients actuels ou futurs, et d’ancrer un réseau de relations.

ADI N-A, membre du réseau Enterprise Europe Network, accompagne l'entreprise dans ses projets de développement.

Elle participe avec Dassault et Thales à deux projets financés par le CORAC (Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile), portant sur l’ergonomie du cockpit de l’avion d’affaire du futur et sur le monitoring de l’état cognitif du pilote.

Elle est également partenaire du projet européen VI-DAS - “Vision Inspired Driver Assistance Systems” - financé par la Commission européenne dans le cadre de l’appel à projets « Transports intelligents, verts et intégrés » du programme Horizon 2020.

Coordonné par le Centre technologique basque espagnol Vicomtech-IK4, le projet a pour objectif d’améliorer la sécurité routière par le développement et le déploiement de systèmes d’aide à la conduite (ADAS -« Advanced Driver Assistance Systems ») et à la navigation.

Détection de l’état du conducteur, analyse de l’accidentologie, connectivité entre les véhicules, « 720° sensing » (360° situationnel à l’extérieur du véhicule + 360° conducteur à l’intérieur)... seront certaines des innovations exploitées et développées dans le projet.

Un véhicule VI-DAS intégrant toutes ces briques technologiques fera l’objet d’une démonstration à la fin du projet, en complément d’autres démonstrateurs. L’anticipation de l’impact de ces nouvelles technologies sur la réglementation et les assurances sera également l’un des sujets importants traités dans ce projet.

Dans ce cadre, AKIANI intervient aux côtés du CEA, de l’IFSTTAR et TomTom sur les questions d’interactions conducteur véhicule dans les phases de transitions de mode (automatique à manuel et réciproquement), la conception d’interfaces multimodales innovantes, et les tests de ces prototypes.

Le projet a démarré au début du mois de septembre, pour une durée de 3 ans.

Pour en savoir plus :