Témoignages d’entreprises

Lancement du programme européen SIPOSI porté par la société S'TILE dans le solaire photovoltaique


S'TILE, installée sur le site du pôle des éco-industries de Poitou-Charentes, lance une action de R&D dédiée à la cristallisation de plaquettes de silicium.


Sélectionnée dans le cadre du 1er appel à projets EUROSTARS, un programme porté par EUREKA et la Commission européenne, la PME S'TILE installée sur le site du pôle des éco-industries de Poitou-Charentes, lance une action de R&D dédiée à la cristallisation de plaquettes de silicium. S'tile est une start-up issue des travaux de l'Université de Poitiers et du CNRS qui met au point un procédé permettant de fabriquer des plaquettes de silicium destinées à l'élaboration ultérieures de cellules solaires photovoltaïques. Cette technologie innovante et brevetée de frittage de poudres de silicium présente l'intérêt de s'affranchir des étapes de fusion de lingot et de sciage de plaquettes qui aujourd'hui constituent le goulet d'étranglement pour la réduction du coûts des systèmes photovoltaïques.

L'originalité et les potentialités du procédé ont permis à S'TILE d'être lauréate du concours 2007 de création d’entreprises innovantes. L'optimisation de la croissance de cristaux macroscopiques est une des clés du nouveau procédé pour une meilleure efficacité de la conversion des photons en courant électrique. Les moyens à développer dans le cadre de cette recherche concernent le procédé de recuit et les équipements permettant la croissance cristalline. La mise au point de l'étape de cristallisation utilise la refusion localisée du silicium. En se solidifiant la croissance de la taille des cristaux va passer de quelques  microns  à  quelques millimètres ; l'objectif est alors d'atteindre un rendement des cellules au niveau du standard industriel actuel du silicium cristallin. Diverses approches seront évaluées en collaboration avec des équipes de l'Université de Lisbonne et du Fraunhofer de Freiburg. Les cellules solaires seront mises en oeuvre avec leur concours ainsi qu'avec celui de l'INSA de Lyon et de l'Institut National de l'Energie solaire (INES) en Savoie. Grâce à ce projet, S'TILE, qui emploie aujourd'hui 9 personnes, espère renforcer son savoir faire et développer ses partenariats avec les grands acteurs européens du domaine.

More information